image

Quatrième de couverture :

2035. Une étrange capsule spatiale s'abîme dans l'Océan Indien et est récupérer par l'US Navy. Lorsque les deux rescapés déclinent leur identité, ils sont immédiatement mis au secret.
Hélène Freeman est chargée de les interroger. Elle doit bientôt se rendre à l'évidence, les deux prisonniers sont bien Neil Armstrong et Buzz Aldrin. mais alors, qui sont les hommes revenus de la mission Apollo, 64 ans plus tôt ?
Une mission lunaire est organisée pour percer ce mystère. Hélène s'engage pour une mission qui l'emmènera bien au-delà de ses espérances.

Mon avis :

2035. Une capsule spatiale est récuperée dans l'Océan Indien par la marine américaine. À son bord, deux survivants qui prétendent être Neil Armstrong et Buzz Aldrin revenant de mission sur la Lune ! Mais alors, si ils sont vraiment ce qu'ils prétendent être... qui sont les hommes qui ont été acclamés en héros en 1969 ?
Paradoxe est la première partie d'une histoire en trois tomes.

L'histoire débute de façon bien intrigante. Je n'ai vraiment aucune idée de la façon dont les choses vont évoluer et je trouve ça assez cool. Au scénario, Richard Marazano fait du bon boulot. Les enjeux sont clairs, et on digère sans mal la masse d'informations. L'auteur prend également le temps de développer la relation entre l'héroïne, Hélène Freeman, astronaute de la Nasa, et sa fille sans que cela n'empiète sur l'histoire principale.

Les dessins de Jean-Michel Ponzio ont un rendu photographique assez froid qui colle très bien au sujet, même si cela donne parfois un côté figé aux expressions faciales. Mais dans l'ensemble, rien de trop génant.

Un premier tome très encourageant pour la suite.