image

Quatrième de couverture :

La manivelle tourne... Et les diablotins se décarcassent dans la boîte à images. Car un alchimiste d’Ankh-Morpork a découvert la magie des images animées. Une activité fébrile s’empare d’une colline déserte au bord de l’océan : Olive-Oued.
« Du friçon ! De l’aventure ! Avec les étoiles **Victor Marasquino** et **Delorès de Vyce** Et avecque mille éléfants ! Une daibauche de passionne et de grands aiscaliers sur fond d’hystoire tumulte-tueuse : QUAND S’EMPORTE LE VENT D’AUTAN. » « Après le pestacle, l’Antre à Côtes de Harga vous attend. Sa cuisine gaz trop gnomique. »
Mais les rêves d’Olive-Oued cachent un noir mystère qui menace le Disque-monde. Il était une fois à Olive-Oued...

Mon avis :

« LES ZINZINS D'OLIVE-OUED »
« le selebre roman des edissions l'HATTALENTE et POKETH ! Escrit par le plus grand romanscier de tous les temps ! Ce livre defye l'imajinassion ! Une hystoire tumulte-tueuse ! Un tryghe à couper le soufle ! de la passyon entre un home et une fame dans l'univers sans merssi des imajes animées ! Avec les STARS ** Ginger Withel ** dans le rosle de la fame fatale et ** Victor Tugelbend ** dans le rosle de l'home intrepyde ! MAIS OSSI : Planteur J.M.T.L.G., dans le rosle du praysident et Gaspode, le chien ki parle ! VOUS AVEZ BYEN LU : le chien ki parle !! DU FRYÇON ! DE L'AVENTURE !! DES TANTES À CUSLES !!! MILLE ÉLÉPHANTS !!!! Dans toutes les bones librayries !!!!! »

Préparez les saucisses dans des petits pains et les grains sauteurs au beurre et installez-vous dans un fauteuil confortable : le cinéma débarque sur le Disque-Monde. Comme à son habitude, Terry Pratchett parodie le monde réel à travers des lunettes déformantes et le résultat est merveilleusement foutraque.

J'avais beaucoup aimé le tome 6 (Trois soeurcières), sur le thème du théâtre, avec tout de même le sentiment de passer à côté de pas mal de références. Cette fois-ci, le thème m'étant plus familier, j'ai pris plaisir à en trouver de nombreuses. Ma préférée est la revisite de King Kong, mais je vous laisse le plaisir de découvrir les autres.

On retrouve quelques vieilles connaissances, comme mon Bibliothécaire adoré et ses copains de l'Université Invisible, ou encore Planteur Je-Me-Tranche-La-Gorge qui se taille un rôle sur mesure, mais la plupart des têtes d'affiches sont nouvelles et très réussies, à commencer par les acteurs principaux, Victor et Ginger, et mon coup de coeur de cet épisode, Gaspode, le chien prodige.

Un très bon cru, j'ai passé un excellent moment. Un rire à chaque paje ! Des gagues a-tire-le-haricot ! MILLE ÉLÉPHANTS !!!

...

Hum...
Désolé.

...

...

Lisez-le !