image

Quatrième de couverture :

Les cyber-citoyens ont frappé : ils mènent une impitoyable chasse à l'homme contre Zhou, un haut dignitaire du Parti, pris en flagrant délit de corruption. Lorsqu'il est retrouvé mort, la blogosphère se déchaine et affole les autorités. Secondé par la troublante journaliste Lianping, l'inspecteur Chen doit agir au plus vite avant que la cyber-révolution embrase le pays. Chen est pris dans la Toile...

Mon avis :

Un scandale éclate sur Internet. Les cyber citoyens mènent une chasse aux sorcières contre Zhou, un cadre de Shanghaï, depuis qu'une photo l'a montré en possession d'un paquet de cigarettes de luxe, preuve de sa corruption. Deux semaines plus tard, on le retrouve pendu. Suicide ou assassinat ? Inquiets, les dignitaires du Parti chargent les inspecteurs Wei et Chen de trancher la question.

Autant le dire tout de suite, j'ai été un peu déçu par cette enquête. Le sujet central aurait dû être Internet, les lanceurs d'alertes et les méthodes utilisées pas le Parti pour tenter de contrôler l'information sur la toile... mais Xiaolong Qiu ne fait qu'effleurer le sujet. Au final, on se retrouve avec une affaire de corruption, comme dans la plupart des tomes de la série.

Même si on retrouve tous les bons ingrédients de la série, on ne trouve rien de nouveau non plus. J'ai passé un bon moment malgré ma déception, mais j'ai l'impression d'être passé à côté de quelque chose.

image