image

Quatrième de couverture :

À Shanghai, passage du Jardin au trésor, un meurtre est commis. Les habitants sont tous sur la sellette et la tension monte. Dans cette Chine où on s'efforce d'assaisonner le communisme à la sauce capitaliste, un monde sépare les jeunes loups fortunés des anciens gardes rouges. Pas facile de s'y retrouver, même pour l'inspecteur principal Chen et son adjoint Yu. Ils en perdraient presque leurs certitudes

Mon avis :

Le cadavre d'une femme est retrouvée dans un Shikumen* de Shanghaï. La victime est une ancienne garde rouge devenue dissidente en raison d'une liaison avec un poète aux idées politiques non conformes au Parti, et d'un livre qu'elle a écrit dénonçant la Révolution Culturelle. En toute logique, le service politique de la police criminelle est chargée de l'affaire.

Encres de Chine est le troisième tome de la série des enquêtes de l'inspecteur principal Chen. En réalité, il s'agit plutôt d'une enquête de l'inspecteur Yu, son fidèle adjoint, puisque Chen Cao a pris un congé pour se consacrer pleinement à une traduction. C'est donc Yu qui mêne seul l'enquête, Chen se contentant de se tenir au courant de son avancée et de suggérer quelques pistes. J'ai apprécié de voir Yu mis plus en avant, et suivre ses états d'âme et ses doutes quant à sa vocation. Yu et sa femme son vraiment des personnages attachants.

En dehors de cela, la dynamique de la série n'est pas bouleversée. En marge de l'enquête, Qiu Xaolong continue de nous faire découvrir la Chine des années 90, sa politique, sa culture et son mode de vie. Au delà des enquêtes, déjà intéressantes en soi, c'est surtout cette immersion dans une culture étrangère qui me plait énormément dans la série. Même si le roman parle beaucoup de politique, on reste à l'échelle des individus. C'est avant tout de rapports humains dont il est question.

Un bon roman, dans la lignée des volumes précédents.

 

* Shikumen : Lotissement urbain construit à partir du milieu du XIXe s. à Shanghaï. C'est un ensemble de résidences à l’intérieur d'une enceinte que dessert un porche en pierre (note de l'auteur).