image

Quatrième de couverture :

C'est en 075 que les instances dirigeantes décidèrent de supprimer le ballon. À partir de cet instant, la pénétration du joueur lui-même dans la cage compta pour un but... Le nom de "foot-ball" disparut : il ne convenait plus à ce nouveau jeu... Je dois être l'un des derniers à m'en souvenir... Dommage... Ce fut un bien beau sport...

Mon avis :

Le foot est mort. Vive le foot !
Dans Hors Jeu, livre qui de l'extérieur ressemble à une bande dessinée sans en être une, Patrick Cauvin, au scénario, et Enki Bilal, au dessin, nous racontent la mort du ballon rond, dans un futur qu'on devine pas très gai.

L'histoire nous est contée par Stan Skavelicz, vieux commentateur sportif à la retraite. Il est contacté par une chaine de télévision désirant produire un reportage nécrologique sur le football. Stan va fouiller dans ses archives et exhumer une série de clichés illustrant des personnalités ou des moments clés de l'histoire de ce sport. Les clichés sont des illustrations pleine page de Bilal au style si particulier, que personnellement j'adore, et chaque illustration est accompagnée d'une page de texte.

Personnellement, je ne suis pas un mordu de football, loin s'en faut. Mais en tant qu'amateur de science-fiction, je trouve ce livre passionnant. Cauvin raconte la transformation progressive du foot, passant de sport à sport-spectacle (ce qui est déjà un peu le cas) de plus en plus spectaculaire et violent ; la main mise des sponsors (ce qui est déjà beaucoup le cas), les équipes nationales se faisant progressivement remplacer par des équipes privées ; la violence exacerbée des supporters, les magouilles financières, etc.
Un futur tout en nuances de gris très foncés, pas très réjouissant, certes, mais bien écrit et superbement illustré.

Une curiosité à lire, et pas seulement par les passionnés du ballon rond.