image

Quatrième de couverture :

Faux héritier ou véritable enfant caché ? Largo Winch face à la vengeance d'une femme. Impliqué malgré lui dans une affaire de trafic d'armes et de terrorisme international, Largo winch n'a pas d'autre choix que de fausser compagnie aux agents du FBI lancés à ses trousses. Ce qui l'attend, dans les eaux troubles de la mer Noire, offre un visage inattendu: celui d'une femme déterminée à se venger. Et au prix fort, de préférence.

Mon avis :

À la fin du tome précédent, Largo Winch se retrouve coincé dans un cargo en pleine Mer noire, tandis que Simon est carrément en prison...

Je n'avais été que moyennement emballé par la première partie de cette histoire, et la suite ne m'enchante guère plus. Question dépaysement, on en est pour nos frais puisque presque tout l'album se passe dans un cargo de container bien triste. Et niveau action, en dehors d'un final explosif, qu'est-ce que c'est mou ! Pour tout dire, j'ai préféré suivre la sous intrigue de Simon, au prise avec la fille du banquier qui est tombée amoureuse de lui. Au moins, j'ai rigolé un peu...

Comme je l'avait supposé dans la critique du tome précédent, la crise des subprimes n'a aucun lien avec l'intrigue principale. Lier le monde de Largo Winch avec les évènements du monde réel était intéressant, c'est dommage de ne pas avoir poussé la démarche jusqu'au bout.

Une aventure de Largo assez moyenne. On a déjà lu mieux !