image

Quatrième de couverture :

Wanted : Ils sont cinq, trois femmes, deux hommes. Cheveux blancs, déambulateurs, ils s'apprêtent à commettre le casse du siècle. Si vous les croisez, restez prudents, et surtout ne tentez pas de vous interposer.
Ils s'appellent Märtha, Stina, Anna-Greta, le Génie, le Râteau, ils chantent dans la même chorale et vivent dans la même maison de retraite. Nourriture insipide, traitement lamentable, restrictions constantes, pas étonnant que les résidents passent l'arme à gauche. Franchement, la vie ne serait pas pire en prison ! D'ailleurs, à Stockholm, elles ont plutôt bonne presse... Voilà l'idée ! Les cinq amis vont commettre un délit et faire en sorte d'être condamnés : en plus d'avoir la vie douce, ils pourraient redistribuer les bénéfices aux pauvres et aux vieux du pays.
Un brin rebelles et idéalistes, un peu fous aussi, les cinq comparses se lancent dans le grand banditisme. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu...

Mon avis :

À la maison de retraite "Le Diamant", la situation des pensionnaires s'est nettement dégradée depuis un récent changement à la direction. À tel point que Martha et sa bande se demandent si ils ne passeraient une meilleure retraite en prison ! Il n'est jamais trop tard pour commencer une nouvelle vie et puis devenir cambrioleurs, quand on a plus de 75 ans, ça promet d'être amusant !

En effet, ça promet ! Mais j'ai trouvé le résultat en demie teinte. La bande des retraités est bien sympathique à suivre, Il y a une bonne dynamique de groupe, le pitch est bien trouvé, il y a beaucoup de péripéties amusantes... mais il y a un gros problème de rythme. J'ai trouvé le temps un peu long par moment.

De plus, c'est bien moins drôle que je ne l'aurais pensé. J'ai souvent souri, mais très peu ri. J'ai l'impression que Catharina Ingelman-Sundberg a cherché à rendre crédible son postulat de départ invraisemblable et le résultat est que je n'ai pas réussi à entrer dedans, puisque je n'y croyais pas. L'autrice aurait gagné, je pense, à forcer plus le trait. Rendre les flics encore plus incompétents, et l'infirmière en chef bien plus sadique, par exemple, pour qu'on ait encore plus de plaisir à les voir chuter. Et rajouter un peu plus de loufoquerie. Le sujet s'y prêtait très bien.

Après, tout n'est pas si noir. Comme je l'ai déjà dit, les personnages sont sympathiques, et le livre se lit très bien. Les chapitres sont courts alors on en lit toujours un de plus pour savoir ce qu'il va se passer après. Ça reste une bonne lecture.

Mais cela aurait pu être tellement mieux !