image

Quatrième de couverture :

Tandis qu'il participe à une émission télévisée, « Le Prix de l'Argent », Largo Winch assiste horrifié au suicide en direct d'un autre invité du plateau, Dennis Tarrent qui dirigeait une fabrique de matériel de ski dans le Montana. Cette fabrique appartenait à la société « Speed One » rattachée au Groupe W, avant de mettre fin à ses jours, Tarrent accuse Winch d'être responsable de l'effondrement de sa structure à cause notamment de délocalisations ayant entraînées des licenciements massifs à Speed One.

Mon avis :

Sale temps pour Largo Winch ! Invité dans la télévision dans une émission économique, il assiste au suicide de Dennis Tarrant, ex-directeur d'une petite société appartenant au Groupe W. Avant son geste fatal, Tarrant a accusé Largo Winch d'être le responsable d'une vague de licenciements et de la délocalisation de la société.

Cette nouvelle aventure fait écho aux évènements du diptyque O.P.A. / Business Blues (tomes 3 et 4), et elle partage les même défauts : beaucoup de parlote et peu d'action. J'avoue que je ne suis pas spécialement fan des pages de jargon financier que j'ai tendance à lire en diagonale. Heureusement, le scénario est bien écrit et les personnages continuent d'être développé. Freddy le pilote, prend sa retraite et se fait remplacer par Silky Wong, une chinoise qui fait du karaté. Un peu caricatural, mais bon, j'attend d'en voir un peu plus avant de juger.

À suivre dans La Loi du Dollar.