image

Quatrième de couverture :

Simon Ovronnaz est recruté pour tenir le rôle principal de la série télévisée "Golden Gate" réalisée par W9, chaîne du groupe W. Le scénario de ce feuilleton est vide, le jeu d'acteur lamentable et le financement présente des zones d'ombres énormes. De plus, le contrôleur chargé de vérifier la légalité de la production a disparue. Largo, qui flaire l'entourloupe décide de s'occuper lui-même de cette affaire avec Cochrane. Son enquête l'emmènera côtoyer les milieux obscurs de la mafia, du trafic des prostituées et du Snuff movie.

Mon avis :

Le plan de Don Candido a parfaitement fonctionné : Largo Winch et Dwight Cochrane sont sous les verrous, et Ned Baker est devenu actionnaire majoritaire de la W9. Mais l'aventurier milliardaire a de la ressource, et on se doute qu'il va se tirer de ce mauvais pas. Une seule question : comment ?

Un tome au-dessus de la moyenne pour ce qui est de la quantité de scènes d'action. Ça déménage ! Et, cerise sur le gateau, une Miss Pennywinkle déchainée ! Si on ajoute des dessins et un scénario de la qualité habituelle, cela fait plein de bonnes raisons pour ne pas passer à coté de cet album.