image

Quatrième de couverture :

Shanghai 1990. Le cadavre d'une jeune femme est retrouvé dans un canal par deux jeunes pêcheurs. Pour l'ambitieux camarade inspecteur principal Chen et son adjoint l'inspecteur Yu, l'enquête va rapidement se compliquer lorsqu'ils découvrent l'identité de la morte. Il s'agit de Hongying, Travailleuse Modèle de la Nation. Une fille apparemment parfaite et solitaire qui a pourtant été violée et étranglée. Qui se cache derrière ce masque de perfection et pourquoi a-t-on assassiné la jeune communiste exemplaire ? Chen et Yu vont l'apprendre à leurs dépens, car à Shanghai, on peut être un camarade respecté tout en dissimulant des mœurs ... déroutantes. 

Mon avis :

Mort d'une héroïne rouge est le premier roman de Xiaolong Qiu. Il se déroule dans une Chine post-Révolution culturelle, tout juste un an après le massacre de la place Tian'anmen.

Le cadavre d'une jeune femme est retrouvé dans un canal en périphérie de Shanghaï. L'inspecteur principal Chen Cao, assisté de Yu, son adjoint, décide de se charger de l'enquête. Une décision lourde de conséquence, car il s'avère rapidement que la victime est une « travailleuse modèle de la Nation ». Ce qui ressemblait à un banal homicide prend une dimension politique inattendue.

Pour sa première enquête, l'inspecteur Chen aura fort à faire pour faire concilier sa conscience professionnelle et sa loyauté au Parti. La différence de culture et de mentalité entre chinois et occidentaux est fascinante, et Xiaolong Qiu la met en évidence au travers de toute une galerie de personnages secondaires : l'adjoint Yu et sa femme Peiqin ; le père de Yu, surnommé « Vieux chasseur » ; Lu, le chinois d'outre-mer, et Wang Feng, une journaliste, les amis les plus proches de Chen... Je trouve l'écriture de ces personnages excellente. Ils sont attachants et donnent envie de les retrouver de tomes en tomes. Au travers d'eux, l'auteur dresse un portrait de la Chine dans toute sa diversité.

Hormis quelques longueurs, je n'ai las grand chose à reprocher à ce roman. La série est lancée sur de bons rails et j'ai hâte de découvrir la suite.

image