image

Quatrième de couverture :

Dans la petite maison du vieux quartier de Hambourg où Axel, jeune homme assez timoré, travaille avec son oncle, l'irascible professeur Lidenbrock, géologue et minéralogiste, dont il aime la pupille, la charmante Graüben, l'ordre des choses est soudain bouleversé.
Dans un vieux manuscrit, Lidenbrock trouve un cryptogramme : Arne Saknussemm, célèbre savant islandais du XVIe siècle, y révèle que par la cheminée du cratère du Sneffels, volcan éteint d'Islande, il a pénétré jusqu'au centre de la Terre ! Lidenbrock s'enflamme aussitôt et part avec Axel pour l'Islande où, accompagnés du guide Hans, aussi flegmatique que son maître est bouillant, ils s'engouffrent dans les mystérieuses profondeurs du volcan...

Mon avis :

Le Pr Otto Lidenbrock, géologue et minéralogiste réputé de Hambourg, découvre un parchemin crypté du moyen-âge qui prétend dévoiler l'existence d'une voie pour atteindre le centre de la Terre. Il n'en faut pas plus pour qu'il décide, accompagné d'Axel, son apprenti, d'entreprendre la plus fantastique de toutes les explorations humaines.

Attention chef-d'oeuvre !

Bon d'accord, je m'emporte sans doute un peu, mais que voulez-vous ? J'ai grandi avec ce roman. C'est le tout premier que j'ai lu, et celui qui m'a donné le goût de la lecture. C'est également un de ceux que j'ai le plus souvent relu, et toujours avec le même plaisir.
Vous comprendrez donc qu'il m'est impossible de ne pas abuser de superlatif dans cette critique.

J'aime tout, dans ce roman.
J'aime l'histoire, qui mêle la grande aventure, le voyage et l'exploration.
J'aime les personnages, attachants et humains.
J'aime le style de Jules Verne, et sa volonté d'émerveiller tout en instruisant.
J'ai découvert l'Islande grâce à Jules Verne, j'ai aussi appris pleins de choses relatives aux minéraux et aux différentes époques géologiques de la Terre. L'auteur nous donne un bon aperçu des connaissances scientifiques du XIXe siècle.

Bref.
Voyage au centre de la Terre est un excellent roman.
Lisez-le.